Le budget : sa définition, son établissement et son utilité

Vous avez déjà tous, en fonction d’un projet (vacances, voyage, achat d’un bien meuble…) effectué des prévisions mois par mois, sur une durée plus ou moins longue, se rapportant à vos dépenses et à vos recettes (ou rentrée d’argent). Certainement ! Sans y être préparé, vous avez établie des prévisions sur votre trésorerie : c’est ce que l’on appelle couramment la «budgétisation». De ce fait, que ce soit dans une entreprise ou dans un ménage, des prévisions de trésorerie sont nécessaires pour gérer les dépenses relatives aux différentes opérations qui seront réalisées.

Encore appelé dans le langage comptable «budget de trésorerie», l’établissement du budget permet à l’entreprise de vérifier et de contrôler globalement, s’il y a cohérence entre les dépenses et les recettes engendrées par l’activité. Lorsque le budget est constamment déficitaire c’est-à-dire que, les dépenses occasionnées sont supérieures aux recettes encaissées, ce déséquilibre exprime une inadéquation dans la trésorerie et l’entreprise doit de ce fait, revoir ses prévisions en amont. Cela peut se faire sur les prévisions des budgets attribués aux achats, aux investissements ou encore aux ventes . Par contre, si le budget de trésorerie est alternativement déficitaire et excédentaire, cette situation traduit une «normalité» dans les prévisions. L’entreprise n’aura donc pas à modifier son budget. Il est bon de noter que, seules les prévisions à court terme permettent d’«optimiser» la gestion du budget et de prendre ainsi les décisions nécessaires concernant la détermination des dates optimales auxquelles doivent avoir lieu certaines opérations afin d’éviter de trop grands déséquilibres dans la trésorerie.

Découvrir :  Comment résilier ses contrats d'abonnements facilement ?

Ceci se traduit par le fait que, le budget de trésorerie ne prend en compte ni les charges non décaissables, ni les produits non encaissables, ni les variations de stocks, ni les dotations … pour ne citer que ceux-là. Ce système de prévision à court terme donne une grande marge de manœuvre à l’entreprise tout en lui permettant de repousser un investissement prévu au cours d’un mois déficitaire sur un prochain mois excédentaire.

Cependant, pour affiner ses prévisions, l’entreprise peut utiliser des informations précises révélées dans ses documents prévisionnels que sont le «plan de trésorerie» ou encore le «plan pluriannuel» en faisant intervenir des résultats attendus tels que l’escompte des effets escomptables ou encore des placements excédentaires prévus. Ainsi avec l’établissement de son «budget de trésorerie», l’entreprise ou les ménages sont amenés à gérer sur le court terme ou le très court terme, leurs dépenses et à optimiser leurs recettes !

Découvrir :  Credit Auto : Comment fonctionne le financement de l’achat d'une voiture

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.