Devenir avocat : formation, rôle, compétences et domaines d’intervention
Une fois le Bac en poche, beaucoup d’étudiants se questionnent sur les études qu’ils peuvent éventuellement poursuivre. Les possibilités sont nombreuses et ne facilitent pas forcément la tâche. Alors IUT ? Université ? Ecole d’ingénieur ? Le choix n’est pas évident. Beaucoup d’étudiants se tournent vers le métier d’avocat et dans ce cas précis, une seule voie s’impose : la fac de droit. En effet, pour devenir avocat, les quatre années d’études en faculté de droit sont incontournables. C’est au cours de ces années que les étudiants sont formés à différentes branches du droit.

Devenir avocat : formation, rôle, compétences et domaines d’intervention
Devenir avocat : formation, rôle, compétences et domaines d’intervention
 

En première année, l’enseignement est axé sur des matières comme le droit constitutionnel, le droit civil, le droit public mais aussi l’histoire du droit et de ses institutions pour ne citer que celles-ci. En deuxième année, les matières principales comme le droit public et civil sont approfondies auxquelles on rajoute du droit des affaires (plus communément appelé droit commercial), du droit fiscal ou encore du droit pénal. L’année de la Licence est un approfondissement des matières de deuxième année avec quelques nouveaux travaux qui touchent le droit international public par exemple. La dernière année qui est la Maîtrise est une année où les étudiants voient en détail les matières générales en insistant sur des points bien précis comme par exemple le droit public mais cette fois, le droit public de l’économie ou encore le droit de la santé publique. Après avoir fait ces quatre années d’études à la fac de droit, l’étudiant a la possibilité de faire une année supplémentaire qu’on appelle un DEA, un Diplôme d’Etudes Approfondies qui est en fait une année de spécialisation dans une matière. Cela peut être en droit commercial ou en droit pénal par exemple.

 

Le DESS, Diplôme d’Etudes Supérieures Spécialisées est aussi une année d’étude supplémentaire mais qui, cette fois, prépare directement l’étudiant à entrer dans la vie professionnelle. Pour devenir avocat, après la maîtrise ou un DEA, il vous faudra passer le concours de l’école d’avocat. Une fois passé, vous intégrerez l’école pour une année et vous en ressortirez, si tout va bien, avec un certificat d’aptitude à la profession d’avocat. Mais ne croyez pas que tout est fini et que vous pouvez d’ores et déjà installer votre cabinet d’avocat.

 

En effet, une fois cet autre diplôme en poche, il faudra encore deux années de formation pendant lesquelles vous serez en stage. Au coeur du monde professionnel, vous apprendrez les filons du métier. Vous pouvez choisir de vous spécialiser avant de vous lancer en tant qu’avocat ou vous pouvez aussi vous associer. Les domaines d’intervention d’un avocat peuvent être très larges. Un avocat a la capacité et le savoir aussi bien en droit international, en droit public, en droit pénal qu’en droit fiscal ou qu’en droit commercial ou de l’immobilier. Après, c’est juste une affaire de goût. Le rôle d’un avocat est, bien sûr, de défendre son client, venu le voir pour une affaire dans laquelle ce dernier se trouve mêlé. Il doit le défendre au mieux afin de prouver son innocence dans ladite affaire. Exercer le métier d’avocat n’est pas simple.

 

En plus de beaucoup d’années d’études complexes, l’avocat peut être amené à défendre un criminel afin d’amoindrir sa peine, ce qui peut s’avérer difficile moralement. C’est un des côtés délicats du travail qu’il faut éventuellement se sentir prêt à accepter, notamment lorsque vous prêterez serment avant de débuter dans le métier d’avocat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.