Qu'est-ce que le Fonds européen de stabilité financière
Le sauvetage de l’Espagne redonne de l’importance au FESF ou Fonds européen de stabilité financière, né en 2010 pour garantir la stabilité européenne

Le Fonds européen de stabilité financière, plus connu sous l’acronyme FESF qui vient de son nom en anglais (European Financial Stability Facility), est né en 2010 dans le but d’aider financièrement les États de l’Union européenne qui ont dû faire face à des difficultés économiques majeures. .

Naissance du Fonds européen de stabilité financière (FESF)

Le Fonds européen de stabilité financière ou FESF est né de la réunion des 27 membres de l’Union européenne le 9 mai 2010 et au cours de laquelle il a été discuté de la manière dont une aide financière pourrait être fournie aux États membres de l’Union qu’ils étaient, même puis, en sérieuse difficulté financière .

Découvrir :  Quels sont les meilleurs conseils pour la gestion du marché monétaire ?

A l’issue de cette réunion, tenue au sein de l’ ECOFIN (Conseil des Affaires Economiques et Financières de l’Union Européenne), il a été décidé que le siège du FESF serait situé à Luxembourg et serait présidé par Klaus Regling, ancien Directeur Général de la Direction Economique et Financière Affaires de l’Union européenne.

Comment fonctionne le FESF

Le Fonds européen de stabilité financière est lui-même une société anonyme. Cette Société a, à son tour, signé un contrat avec la Banque Européenne d’Investissement par lequel cette dernière s’engage à fournir au Fonds des services d’administration et de gestion de trésorerie.

Le FESF, en collaboration avec l’Office allemand de gestion de la dette, a le pouvoir d’émettre des obligations ou d’autres types d’instruments et d’actifs qui aident à lever des fonds afin qu’ils puissent être orientés vers la réalisation de leurs objectifs, qu’il s’agisse d’une assistance financière aux États membres. de l’Union européenne qui présentent des problèmes économiques, soit pour injecter des capitaux dans des institutions financières en difficulté, soit pour acheter de la dette souveraine .

Découvrir :  Qu'est-ce qu'un virement bancaire ?

Pour que le mécanisme du Fonds européen de stabilité financière soit opérationnel, il est nécessaire que l’État membre de l’Union européenne connaissant de graves difficultés économiques fasse la demande d’aide et d’aide financière.

Désormais, ledit État membre devra négocier les conditions et modalités de l’aide financière, tant avec la Commission européenne qu’avec le Fonds monétaire international (FMI). Après ces négociations, l’État membre devra obtenir l’accord final de l’Eurogroupe, formé par les ministres des finances des pays de la zone euro.

Les émissions obligataires du FESF sont garanties par chaque État membre au prorata de l’apport en capital dont il dispose à la BCE (Banque centrale européenne). Au total, le FESF dispose de fonds totaux de 650 000 millions d’euros. Parmi ceux-ci, 60 000 millions d’euros sont sous forme de prêts du Mécanisme européen de stabilisation financière (EFSM).

Découvrir :  Quels pays utilisent des taxes progressives?

De même, le Fonds monétaire international peut contribuer jusqu’à 250 000 millions d’euros. La première émission obligataire du FESF est celle qui a eu lieu dans le cadre du programme de soutien de l’Union européenne et du FMI à l’Irlande. Cette première émission a atteint jusqu’à 5 000 millions d’euros et a été gérée par les banques CitiBank, Société Générale et HSBC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.