Un écart de taux d’intérêt est une mesure utilisée dans une variété d’applications différentes qui calcule la différence entre deux taux d’intérêt distincts . L’écart est souvent calculé en étudiant un taux spécifique offert à un taux standard appelé référence. Si l’écart de taux d’intérêt est important, les taux les plus élevés offriront au bénéficiaire des intérêts des paiements plus élevés, mais avec un risque plus élevé. En ce qui concerne une entreprise, l’écart d’intérêt peut faire référence à la différence entre ce qu’elle paie sur l’ensemble de ses différents titres de créance et ce qu’elle reçoit des prêts qu’elle a offerts à d’autres.

Les taux d’intérêt sont une composante importante du monde des affaires, car ils représentent la récompense qu’une partie obtient pour avoir prêté de l’argent à une autre partie. Les prêts imprègnent une multitude de transactions commerciales. Les personnes qui utilisent des cartes de crédit , contractent un prêt hypothécaire pour acheter une maison ou investissent dans des obligations doivent se préoccuper des taux d’intérêt liés à ces entreprises. En conséquence, l’écart de taux d’intérêt peut faire une grande différence dans la fortune de nombreux particuliers et institutions.

Découvrir :  Qu'est-ce qu'un audit intermédiaire ?

Bien qu’il puisse être utilisé dans un certain nombre de circonstances, la manière la plus courante d’appliquer un écart de taux d’intérêt consiste à comparer un taux particulier à un taux standard. Le taux standard est connu sous le nom de référence, et tous les autres taux disponibles sur un marché particulier sont comparés à celui-ci. Par exemple, les bons du Trésor des États-Unis sont souvent utilisés comme référence sur le marché obligataire , car ils sont à faible risque et les taux qui sont cotés sur les obligations peuvent presque être assurés.

Chaque fois qu’un écart de taux d’intérêt est excessif, cela signifie généralement qu’un risque important est impliqué. Certains prêteurs offriront des prêts non garantis aux clients dont le crédit est douteux à des taux d’intérêt extrêmement élevés pour compenser le risque que les prêts ne soient pas remboursés. De la même manière, les sociétés dont la cote de crédit est faible peuvent émettre des obligations à un taux d’intérêt élevé pour les investisseurs, ce qui augmente l’écart d’intérêt mais augmente également le niveau de risque pour les investisseurs. Les spreads élevés dans les deux cas s’accompagnent d’un risque excessif.

Découvrir :  Quel est l’essentiel à savoir sur un expert-comptable ?

Une autre utilisation de l’écart de taux d’intérêt est une mesure de la solidité financière d’une entreprise en particulier. L’écart de taux net d’une entreprise est la différence entre le montant des intérêts qu’elle verse à ses prêteurs et le montant des intérêts qu’elle reçoit des emprunteurs. Si le taux est constamment positif, l’entreprise est probablement sur une base financière solide. En revanche, des spreads orientés à la baisse peuvent indiquer qu’une entreprise se dirige vers l’endettement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.