Les démarches à suivre pour changer de banque

Comment faire pour changer de Banque ? Est-ce facile ? Quelles démarches effectuer ? Je ne sais pas quelle banque choisir ? Comment transférer tous les prélèvements automatiques effectués sur mon compte, les prélèvements EDF, d’eau, d’abonnements internet, les assurances etc… Toutes ces questions, des milliers de Français se les posent chaque jour. Il faut savoir que depuis la Loi Macron, les banques vous facilitent grandement la vie. En effet, votre nouvelle banque vous proposera d’effectuer toutes les démarches auprès de votre ancienne banque pour que tous vos contrats et prélèvements soient transférés.

Voilà un petit schéma très simple du déroulement de la procédure de changement de banque:

Les démarches à suivre pour changer de banque
Les démarches à suivre pour changer de banque

Transférer ses prélèvements automatiques

Pour transférer vos prélèvements et virements automatiques, il vous suffira de demander à la banque que vous quittez de vous fournir le récapitulatif des opérations automatiques intervenues sur votre compte durant les treize derniers mois. Et bien entendu, c’est gratuit ! En revanche, si vous préférez vous en occuper vous-même c’est tout à fait possible.

Transférer son Assurance vie

Commençons par les choses qui fâchent : le transfert de votre assurance vie dans une autre banque, ou le sujet tabou de la nouvelle loi de mobilité bancaire. En effet, grâce à la loi Macron vous pouvez désormais transférer vos comptes courants dans une autre Banque sans frais et sans paperasse interminable puisque les banques s’occupent de tout entre elles. En revanche, même s’il vous est possible de transférer votre assurance vie vers une autre banque, vous serez dans l’obligation de clôturer votre contrat en amont pour en ouvrir un autre dans votre nouvelle banque.

De fait, vous perdrez donc tous les avantages liés à ce contrat, c’est à dire toute son antériorité fiscale. Rappelons qu’il faut attendre 8 ans pour profiter pleinement des avantages fiscaux liés à vos placements en termes d’assurance vie, donc si votre contrat n’est ouvert que depuis 1 an ou 2, réfléchissez avant d’agir, puisque vous devrez repartir à zéro en clôturant votre assurance vie.

Transférer ses livrets réglementés

(Livret Jeune, Livret A, LDD, LEP…)

L’avantage dans le fait de transférer un produit réglementé est l’absence de frais depuis le 1er janvier 2005. En revanche, la procédure de transfert est devenue plus complexe depuis cette date. Ainsi vous devrez procéder en plusieurs étapes : clôturer définitivement le livret dans la banque que vous quittez, qui vous versera le solde du compte et les intérêts. L’ouverture de votre livret dans votre nouvelle banque ne se fera que lorsque votre dossier sera reçu et que vos avoirs seront virés manuellement, donc disons quelques jours ouvrés plus tard.

Transférer ses livrets non réglementés (super-livret, livret B)

Pour les livrets non réglementés, ce sera plus simple : vous pouvez ouvrir votre nouveau livret dans une nouvelle banque et virer vos fonds par la suite. Si tout va bien, pas de frais non plus pour le transfert, mais il est possible que votre nouvelle banque ne dispose pas d’un produit équivalent à votre ancien livret. Dans ce cas, votre nouveau conseiller bancaire vous dirigera vers le produit le plus proche.

Transférer un Compte Épargne Logement (CEL) ou un Plan Épargne Logement (PEL)

Les CEL et PEL vous permettent d’épargner tout en obtenant des avantages progressifs sur l’achat ultérieure d’un bien immobilier ou sur la réalisation de travaux. De ce fait, vous devez faire attention à l’ancienneté de votre compte afin de ne pas perdre les droits ou avantages que vous avez accumulés depuis son ouverture.

La procédure sera plus complexe que pour le simple transfert d’un livret réglementé ou d’un livret non réglementé. Tout d’abord le transfert d’un CEL ou d’un PEL est automatiquement soumis à des frais qui varient selon les tarifs des différentes banques (de 50€ à 150€ environ). De plus, vous devez obtenir l’accord des deux banques afin de pouvoir réaliser votre transfert.

Transférer un compte-titres

Le transfert d’un compte-titres est plus difficile car il nécessite un contrôle manuel de la part de votre ancienne et de votre nouvelle banque qui vous sera facturé selon la nature et le nombre de vos actifs concernés. Jusque-là tout va bien au niveau des actions et des obligations, en revanche pour ce qui est des Fonds Communs de Placement (FCP), étant propres à certaines banques, il est impossible de les transférer sauf si vous les échanger contre des valeurs transférables dans votre ancienne banque.

Transférer un Plan Épargne Actions (PEA)

Pour ce qui concerne les PEA, vous devrez faire une demande écrite à votre ancienne banque demandant le transfert. Ce transfert vous sera facturé soit un pourcentage propre à la valeur de vos titres, soit un montant forfaitaire. En revanche, renseignez-vous car certains courtiers en ligne vous remboursent les frais (en partie ou totalement) si vous décidez de signer chez eux.

Ce transfert peut prendre plusieurs semaines et donc vous priver de vos capacités d’actions sur le marché, donc à vous de voir si cela vaut le coup par rapport à la situation de vos PEA.

Transférer un Plan Épargne Populaire (PEP)

Les PEP ne sont plus disponibles à l’ouverture depuis 2003, donc difficile de transférer ce type de compte épargne ! Mais pas impossible, il vous faudra simplement faire bien attention à ne pas clôturer votre compte mais à le transférer si vous ne voulez pas perdre tous vos avantages.

N’oubliez pas non plus de demander un accord écrit à votre nouvelle banque et de vous renseigner sur les frais de transfert de votre ancienne banque sur ce type d’épargne en particulier.

Si les frais sont trop importants ou que vous rencontrez des difficultés avec votre ancienne ou nouvelle banque, considérez la possibilité de garder votre PEP dans votre banque d’origine puisque cela ne vous coutera absolument rien.

Les Emprunts et Crédits : est ce que je peux changer de banque ?

Même si vous avez un emprunt, rien ne vous empêche de changer pour une banque proposant des tarifs et des frais bancaires plus compétitifs. Souvent les banques vous font signer une clause de domiciliation de votre compte courant chez eux lors d’un emprunt, mais ceci est contraire aux directives Européennes donc vous n’aurez pas à vous souciez de vos engagements oraux ou écrits puisque légalement ils n’ont aucune valeur (oui oui il faut le savoir !)

Aucun problème donc pour le changement de banque sur votre compte principal. Mais si vous voulez quitter définitivement votre ancienne banque et transférer également votre crédit ?

La solution la plus classique est d’opter pour le rachat de crédit par votre nouvelle banque. A vous de jouer par la suite pour négocier vos nouvelles conditions mais si votre profil l’intéresse et que vous avez un dossier sérieux, c’est dans la poche !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.