Clôture de compte et mobilité bancaire

 

De nombreuses raisons peuvent inciter un individu à changer de banque. C’est souvent le cas lors d’un déménagement. Mais la plupart du temps, le changement de banque est motivé par le besoin de réduire les frais bancaires. D’autant plus que ces derniers peuvent être très élevés dans certaines banques. Ce qui explique l’écart entre les tarifs proposés sur le marché. En tout cas, lorsque vous changez de banque, il va falloir clôturer votre compte. Vous pouvez alors recourir au service d’aide à la mobilité bancaire. Et ce, peu importe pourquoi vous changez de banque. En effet, le service a été mis au point pour alléger les procédures de changement de banque. Découvrez dans cet article ce qu’il faut savoir sur le sujet.

Les démarches de clôture de compte

En changeant de banque, vous devez clôturer votre compte. Peu importe s’il s’agit d’un compte pro ou d’un compte personnel. Avant de le faire, vous devez d’abord transférer votre compte vers votre nouvelle banque. Mais sachez que les produits d’épargne ne peuvent pas être transférés, à quelques exceptions près.

Avant d’entamer les démarches auprès de votre ancienne banque, il faudra en trouver une nouvelle. Consultez un comparateur de banques pour déterminer celle qui répond le mieux à vos besoins. En tout cas, les démarches de clôture de compte se déroulent généralement comme suit :

  • Ouverture d’un nouveau compte bancaire

Ouvrez un compte bancaire dans votre nouvelle banque. Normalement, c’est une opération gratuite et rapide. Cependant, votre banque pourrait vous demander un dépôt initial minimum. En tout cas, lorsque l’ouverture est effectuée, vous obtiendrez un nouveau RIB.

  • Transfert du compte bancaire dans la nouvelle banque

Après l’ouverture de votre compte, vous devez transférer toutes vos opérations bancaires liées à votre ancien compte vers celui-ci. Il s’agit essentiellement de vos prélèvements automatiques et de vos virements bancaires. En effet, il est indispensable de prévenir tous les acteurs concernés que vous changez de banque. Ce sont notamment les responsables de vos virements (salaire, allocation chômage…) et vos prestataires de service (téléphone, électricité, internet…). En les prévenant, vous devez leur fournir votre nouveau RIB. Ainsi, vous serez certain qu’aucun virement ou prélèvement ne sera réalisé à partir de votre ancien RIB.

  • Clôture de l’ancien compte bancaire

Enfin, il faut clôturer votre ancien compte bancaire. Pour ce faire, vous pouvez envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception à votre ancienne banque. Vous pouvez également vous y rendre pour remplir un formulaire dédié. Par cet acte, vous résiliez l’ensemble des services associés à votre compte. C’est pourquoi il a d’abord fallu les transférer avant la clôture définitive de ce dernier. Votre banque vous demandera de lui remettre vos moyens de paiement (carte bancaire par exemple).

  • Clôture du livret

Comme on l’a dit, le transfert ne concerne que votre compte courant. En fait, les livrets ne peuvent pas être transférés d’une banque à une autre. En effet, vous ne pouvez pas posséder plusieurs livrets du même type. Donc vous devez clôturer votre livret et en ouvrir un autre dans votre nouvelle banque. Cette opération est gratuite.

En revanche, les plans d’épargne logement et les comptes épargne logement représentent des exceptions. En effet, vous pouvez directement transférer les sommes épargnées de votre ancienne banque vers la nouvelle. Ceci à condition qu’elles soient toutes les deux d’accord. En tout cas, ce transfert vous permet de conserver l’ancienneté de votre compte. Toutefois, cette opération est souvent payante.

  • En cas de prêt en cours

Le changement de banque peut être motivé par un taux d’intérêt plus attrayant offert par une autre banque. Dans ce cas, il va falloir transférer la domiciliation de votre salaire vers votre nouvelle banque. Ainsi, celle-ci pourra continuer de prélever vos mensualités à la place de votre ancienne banque.

Vous pouvez vous-même entreprendre ces démarches. Vous pouvez aussi demander à votre nouvelle banque de s’en occuper. Dans ce cas, vous pouvez recourir au service de mobilité bancaire proposé par cette dernière. En principe, seuls les comptes courants sont concernés. Alors renseignez-vous bien sur ce service, surtout si vous comptez clôturer un compte pro.

Ce qu’il faut savoir sur la mobilité bancaire

Le service d’aide à la mobilité bancaire sert à faciliter les procédures de changement de banque. En effet, par ce service, la nouvelle banque s’occupe des démarches à la place de son client. Elle informe tous les acteurs concernés du changement de domiciliation bancaire dudit client. Il s’agit de toutes les entités réalisant des virements et des prélèvements automatiques sur l’ancien compte de celui-ci.

Ce service est gratuit. Chaque client a le choix de l’utiliser ou d’effectuer lui-même les démarches de changement de banque. Et si un client accepte que sa nouvelle banque se charge desdites démarches, il devra signer un mandat de mobilité.

Aussi, le service peut être proposé par n’importe quelle banque (banque traditionnelle ou banque en ligne). D’ailleurs, tous les établissements bancaires doivent le proposer aux clients particuliers ayant ouvert un compte courant. Les comptes professionnels ne sont donc pas concernés, tout comme les comptes d’épargne.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *