Offres d'emploi : apprenez à les décoder !

Offres d’emploi : apprenez à les décoder !

Les annonces d’offres d’emploi en disent long sur les entreprises. Extrêmement codifiées, elles doivent séduire les meilleurs candidats en donnant une très bonne image de l’entreprise pas toujours justifiée.Si une entreprise en phase de recrutement est a priori une entreprise en développement, elle se doit pour séduire son lecteur d’aligner de sérieux arguments en terme de leadership et de notoriété, d’ambiance de travail, de performances.

Le style de l’annonce en dit généralement beaucoup sur le style de l’entreprise. Le candidat doit pouvoir dans le choix des termes employés déterminer la culture de l’entreprise (créative et conviviale, conventionnelle et austère)

Le meilleur et le plus beau

Cette propension à se montrer sous son meilleur jour est flagrante pour bon nombre d’annonces. L’entreprise est souvent dans les leaders de son secteur d’activité tout en restant à taille humaine. Le poste est souvent au sein d’une équipe conviviale ! Si cela n’est pas tout à fait faux, dans la plupart des cas l’offre d’emploi révèle en fait ce que l’entreprise espère que l’on pense d’elle et non ce qu’elle est réellement. La stratégie peut sembler déloyale, mais en fait elle s’inscrit dans une logique assez compréhensible de séduction.

Des critères élastiques

Les entreprises souhaitent avant tout recruter de bons éléments. Elles cherchent la perle rare, le mouton à 5 pattes touche à tout et polyglotte qui pourra à la fois s’adapter mais aussi faire preuve d’initiative. La plupart du temps, les adjectifs employés sont agressifs. Ils veulent démontrer que l’entreprise va de l’avant. Le candidat ne doit pas pour autant être un surhomme ! Inutile donc de s’effrayer ni même de reculer ! Pour enfoncer le clou, les critères de sélection deviennent extrêmement sélectifs et ferment la porte (à tort) aux profils plus atypiques qui pourraient pourtant parfaitement convenir. La stratégie du parfait étant aujourd’hui la règle, les candidats doivent savoir peser l’essentiel de la demande. Quand une annonce exige un diplôme, ils peuvent faire valoir leur expérience. A l’inverse quand une expérience est exigée, un jeune diplômé peut aussi tenter sa chance. Si le profil ne correspond pas exactement à la demande du moment peut-être sera-t-il bien placé dans un prochain recrutement. Comme les entreprises gardent généralement les CV de valeur, faire acte de candidature permet de multiplier ses chances pour l’avenir.

Un salaire négociable

L’autre grand dilemme pour les candidats de valeur est de faire acte de candidature sur des postes aux salaires peu en rapport avec leurs prétentions. Là encore, les termes de l’annonce se placent dans l’idéal. Une entreprise cherche toujours à recruter le meilleur candidat au meilleur prix ! C’est de bonne guerre, mais cela ne doit pas influencer les postulants !

Le saviez-vous ?

L’employeur se doit de fournir un certain nombre d’informations fixées par la loi, à savoir : la nature de la fonction, les exigences, le lieu de travail. A ces obligations s’ajoutent souvent d’autres mentions non obligatoires comme la procédure de sélection, le type de contrat, le salaire. L’employeur ne peut légalement pas faire apparaitre sur son annonce des critères d’âge ni de sexe sauf pour des cas très particuliers (comédiens, emploi dans un univers carcéral…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *