Curriculum Vitae : le passeport indispensable pour l'emploi

Curriculum Vitae : le passeport indispensable pour l’emploi

Le Curriculum Vitae est l’outil indispensable à toutes recherches d’emploi. En 1 minute, il doit donner au recruteur l’envie de vous rencontrer. Autant dire que ce document doit être percutant !

En moyenne, un recruteur mets moins de 60 secondes pour parcourir un Curriculum Vitae. En un temps si bref, tous les atouts de la candidature doivent être perçus. Autant dire que le CV doit être convainquant !

Un CV pour quoi faire ?

La rédaction d’un Curriculum Vitae est une étape clé pour toutes recherches d’emploi. A l’image d’une carte de visite, le document final doit donner en un coup d’oeil une idée précise de qui vous êtes, ce que vous avez fait et ce que vous êtes capable d’apporter à une entreprise. Comme la lettre de motivation, le Curriculum Vitae doit idéalement être personnalisé. Il doit en effet répondre aux besoins exprimés par l’entreprise dans le cadre de son annonce et faire ressortir les compétences susceptibles d’intéresser plus spécialement le recruteur.

Les éléments d’un bon Curriculum Vitae

Un Curriculum Vitae comporte traditionnellement toutes une série d’informations codifiées :

  • L’état civil : il se place en haut de CV et comporte obligatoirement les prénoms, nom, adresse et téléphone. Pour la situation familiale, l’âge et la nationalité, aucune obligation formelle est demandée. Si vous jugez que ces informations pourront plus facilement vous permettre de décrocher un entretien, ajoutez-les.
  • Un titre précis : il se place juste en dessous ou à côté de l’état civil. Le titre d’un Curriculum Vitae doit donner une information claire à son lecteur. Il peut s’agir d’un rappelle de l’intitulé de votre métier, vos compétences affirmées ou vos objectifs. Le titre donne généralement le ton au reste.
  • L’expérience professionnelle : chaque poste occupé précédemment doit être détaillé (intitulé exact du poste, dates d’entrée et de sortie, nom de l’entreprise et sa localisation). S’ajoute à ces informations une phrase plus spécifique sur le contenu du poste et notamment le niveau de responsabilité, les objectifs atteints, le nombre de personnes encadrées… Les expériences professionnelles peuvent être déclinées soit par ordre chronologique (du plus récent au plus ancien) soit selon un classement thématique (compétences mobilisées, secteurs d’activité…). Cette formule moins « académique » est à privilégier dans le cas d’un parcours atypique où les compétences diverses se complètent ou se juxtaposent pour former un tout valorisant.
  • Les formations : chaque diplôme obtenu doit être détaillé (intitulé exact du diplôme, année d’obtention, nom de l’école et sa localisation). Commencez par le Bac puis les autres diplômes ajoutez les stages et les formations complémentaires qui valorisent le mieux votre objectif professionnel.
  • Les centres d’intérêts : ici, nul n’est besoin de faire une longue liste. Mieux vaut privilégier les activités mettant en avant des connaissances transférables à votre milieu professionnel (patience, endurance, prise de risque…).

Le saviez-vous ?

La présentation d’un Curriculum Vitae est cruciale. Elle doit faciliter la lecture (typographie sobre, pas trop d’italiques ni de gras, des « puces » repères pour diriger le regard, des majuscules uniquement sur les titres de rubriques…). En terme de longueur, il n’y a pas de règle établie. Si généralement une page doit suffire pour donner une bonne idée de votre parcours, deux pages peuvent aussi se justifier en cas de longue carrière. Préférez quoi qu’il arrive une présentation aérée plutôt qu’un bloc touffu qui n’invitera pas à la lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *