Questions pratiques sur le monde des crédits

Lorsque vous avez recours à un crédit, c’est souvent pour faire face à une situation financière délicate ou bien tout simplement pour financer un projet. À condition bien entendu d’avoir une situation financière stable et de savoir jusqu’où vous pouvez emprunter. Même si vous pouvez cumuler les crédits, il y a une certaine limite à ne pas franchir. Explications.

Est-il possible de faire un cumul de crédit ?

Oui et c’est un choix qui n’engage que vous. Cumuler les crédits est possible au sein d’un ménage et cela sans distinctions du type de crédit (immobilier ou crédit à la consommation). C’est un moyen efficace pour concrétiser vos projets si vous savez comment bien le dépenser.

Pour avoir accès à un crédit, il faut que vous soyez en mesure de rembourser la somme que vous demandez. En même temps il vous faut aussi des garanties solides, car les banques n’investissent pas sans être rassurées par vos capacités financières. Rendez-vous sur www.top-web.fr pour avoir des conseils sur la gestion d’un crédit.

Si l’on se base sur un crédit immobilier par exemple, c’est souvent un crédit dans lequel les sommes demandées peuvent être très élevées. C’est pour cela que les institutions financières demandent donc une sécurité solide en matière de capacité d’emprunt et de revenus. C’est aussi votre taux d’endettement qui déterminera au final si vous allez obtenir le prêt ou non.

Les prêts cumulés ne nous endettent-ils pas ?

Effectivement, la réponse est oui. Il faut à tout prix éviter l’accumulation de dettes, sous peine d’écrire une ligne peu gracieuse sur son historique bancaire. Sachez que le taux maximum d’endettement ne doit en aucun cas dépasser les 33% de vos revenus.

Vous pouvez donc cumuler les crédits tant que vous ne dépassez pas ce seuil. Si par la suite vous dépassez tout de même cette limite, alors vous êtes en situation de surendettement. Pour essayer de résoudre vos problèmes de surendettement, vous pouvez tenter d’obtenir un rachat ou un regroupement de crédit.

 Comment faire un regroupement de prêts ?

Un rachat de crédit ou un regroupement de prêts fonctionne à peu près de la même manière : c’est une opération financière qui vous permet de réunir tous vos prêts sans distinctions (prêt à la consommation ou immobilier) en un seul et nouveau contrat. C’est la méthode la plus utilisée pour se sortir d’une situation de surendettement.

En regroupant vos prêts, vous bénéficiez ainsi d’une durée de prêt plus longue ainsi que d’une seule mensualité à payer. Mais avant de signer pour un rachat de crédit, vous devez vous préparer. Tout d’abord, attardez-vous sur les conditions de l’offre de crédit.

Pénalité sur un remboursement anticipé, frais de dossier, il est nécessaire d’avoir ces chiffres à disposition, car cela influera sur le cout total de votre regroupement. C’est également le cas pour les frais annexes qu’on peut facilement oublier. On parle ici par exemple, du cout d’un changement de banque pour une autre. Passez par un simulateur de crédit pour dénicher la meilleure offre qui s’adapte à votre situation.

Négocier un rachat avec une banque classique ou bien une enseigne en ligne ?

Les formules d’un rachat de crédit varient d’une institution à une autre. Il est donc nécessaire pour vous de comparer le maximum d’offre. La durée de remboursement et le taux pratiqué sont les atouts pour séduire les clients.

Pour gagner du temps, vous pouvez faire votre demande directement en ligne. Les simulations de crédit en ligne sont souvent gratuites et sans engagement. Vous pouvez donc les utiliser autant de fois que nécessaire. Si vous êtes de la vieille école, vous pouvez aller voir un conseiller financier auprès d’une banque pour qu’il puisse organiser et négocier un rachat de crédit pour vous.

Une autre méthode pour faire un rachat de crédit serait de passer par une agence de courtage. En effet, il mettra à votre disposition un courtier pour négocier un rachat de crédit avec un taux plus attractif et abordable. Pour obtenir ce genre de performance, les agences regroupent parfois plusieurs dossiers de clients afin de donner plus de poids à leurs argumentations.

Plus de dossiers à négocier signifient plus de clients pour la banque. C’est en apportant de nouveaux clients à l’enseigne que les courtiers ont accès à des offres strictement réservées aux professionnels. Le seul hic c’est que vous devez payer le courtier pour les services qu’il va vous rendre. Pour cela vous pouvez choisir entre payer directement le courtier auprès de la banque ou bien à l’aide d’un pourcentage sur la somme du crédit.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.