Comment remplir un chèque ?

Comment remplir un chèque ?

Il existe plusieurs moyens de paiement : le paiement par chèque, par carte bancaire, en espèces, le prélèvement, le virement et les nouveaux moyens de paiement électroniques (smartphone par exemple). L’utilisation de la carte bancaire devance assez largement les autres types de paiement (sauf espèces) même si les nouveaux paiements électroniques, les prélèvements et les virements gagnent du terrain. Les chèques continuent d’être, eux aussi, très sollicités même si la tendance est toujours à la baisse. La valeur moyenne d’un chèque approche les 600 euros.

Chaque moyen de paiement a ses avantages : ainsi, la carte bancaire permet de ne pas avoir de liquide sur soi et la monnaie permet de payer de petits achats (baguette, timbre etc.). Le chèque est un bon moyen de paiement pour des transactions importantes entre particuliers : par exemple, un achat de voiture, de meubles etc. Il est également beaucoup utilisé pour le paiement des loyers et pour des frais de traitement de dossiers dans l’Administration.

S’il est vrai que les paiements par chèque diminuent d’année en année, le chèque reste tout de même une valeur sûre et a encore un bel avenir dans le pays.

 

Remplir un chèque

Qu’il s’agisse d’un chèque du Crédit Agricole, du Crédit Lyonnais (LCL), de la BNP Paribas, du Crédit Mutuel, de la Société Générale, de la Caisse d’Epargne ou de La Banque Postale, un chèque se compose de différents champs :

 

Remplir un chèque
Remplir un chèque

 

 

1 : Montant en toutes lettres

2 : Montant en chiffres

3 : Nom du bénéficiaire

4 : Lieu

5 : Date

6 : Signature

 

Il faut savoir que tous les champs doivent être remplis, auquel cas le chèque ne sera pas valable.

  • Pour le montant en toutes lettres (1), il faut écrire le montant du chèque mais en lettres.

Pour un chèque de 290 euros par exemple, il suffira de noter « deux-cent quatre-vingt-dix euros ». S’il s’agit d’un chiffre décimal, on peut aussi bien écrire les centimes en lettres ou en chiffres. Pour un chèque de 290,50 euros par exemple, on pourra indiquer « deux-cent quatre-vingt-dix euros et 50 centimes ».  Pour éviter tout problème, il est recommandé de mettre une ligne droite juste après avoir indiqué le montant en lettres. Cela évite qu’une personne mal intentionnée n’ajoute des chiffres.

  • Pour le montant en chiffres (2), il faut simplement inscrire la valeur du chèque.

Pour un chèque de 290 euros, on notera « 290 euros » dans cette case. Il faut faire très attention en remplissant cette case. En effet, il est fortement conseillé de mettre une ligne droite après avoir inscrit la valeur du chèque et d’indiquer l’unité monétaire (Euros ou €). Prenons un exemple simple : soit un chèque de 290 euros, si l’on n’indique pas l’unité monétaire ou que l’on ne met aucun trait, le bénéficiaire du chèque peut très bien trafiquer le chèque. Il aura la place pour ajouter trois 0 ce qui donnera « 290 000 » et non plus 290 et il ajoutera « mille » dans le champ réservé au montant en lettres. Ainsi, le chèque ne sera plus de 290 euros mais de 290 mille euros. Il faut donc faire attention afin d’éviter de graves problèmes.

  • Pour le nom du bénéficiaire (3), il faut indiquer le nom de la personne ou de l’institution qui reçoit le chèque. Par exemple « Au comptable de l’Université Victor Hugo », « Au Centre des Impôts de Lyon », « A Vanessa Parmentier » etc. Pour davantage de sécurité, il est également conseillé de mettre un trait après avoir écrit le nom du bénéficiaire.
  • Pour le lieu (4), il faut indiquer le lieu où le chèque a été rempli.
  • Pour la date (5), il faut indiquer la date à laquelle le chèque est rempli. A noter qu’un chèque postdaté peut être encaissé immédiatement.
  • Pour la signature (6), il faut bien évidemment signer le chèque.

Un chèque non signé n’aura aucune valeur ! Il faut donc veiller à ne pas oublier de signer et de manière générale de relire le chèque afin de corriger d’éventuelles erreurs.

 

Notes importantes :

  • Un chèque doit être propre et sans rature. Il doit être rempli avec un style noir de préférence. Il faut absolument éviter de remplir un chèque avec des stylos de couleur jaune ou rose par exemple qui rendront le chèque non encaissable.
  • Lorsque le chèque est rempli par une machine (magasins par exemple), il est conseillé de vérifier le chèque au cas où. Pour finir, il est toujours bon d’inscrire le montant du chèque, la date et le nom du bénéficiaire sur le talon du chéquier afin de pouvoir résoudre d’éventuels litiges.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *